09sept.

Connaissez-vous les « Oyas » ?

Retour |

Depuis quelques mois, un atelier de tournage d’« Oyas » vient d’ouvrir dans les Vosges sur la commune de Fraize. Fabriquées à la main, les Oyas sont des poteries à enterrer aux pieds des plantes ou dans son potager. Elles permettent un arrosage autonome, constant et optimal, tout en faisant des économies d’eau. Une pratique d’irrigation écologique qui était déjà utilisée il y a plusieurs siècles en Chine, au Maroc ou en Corse…

En mars 2021, l’entreprise Oyas Environnement s’installe dans un atelier de plus de de 500 m2 à Fraize. Pour répondre à une demande croissante venant de Belgique, de Suisse ou encore du Luxembourg, l’entreprise a choisi l’Est de la France pour se rapprocher de sa clientèle, et ainsi limiter les coûts de transports et leurs impacts environnementaux.

L’atelier est placé sous la responsabilité de Thiébaut Chagué, artiste céramiste Vosgien, bien connu en Déodatie et aussi à l’étranger pour ses créations : « J’ai découvert l’entreprise un peu par hasard en juin 2020, et comme je suis quelqu’un de très curieux et que j’aime la terre de par mon travail de céramiste, c’est donc naturellement que je me suis rapproché d’Oyas Environnement. » explique Thiébaut Chagué.

La société qui est née à Saint-Jean-de-Fos dans l’Hérault, commercialise ses « Oyas » depuis 2014. Elle a été fondée par Frédéric Bidault, Bastien Noël et Isabelle Duisit issus du secteur médico-social et de la céramique. Chez Oyas Environnement les salariés sont tous actionnaires. C’est une entreprise éco-sociale, car elle se fonde sur des principes de solidarité et d’utilité sociale. Les salariés et les prestataires travaillent 32h par semaine, à leur rythme et dans de bonnes conditions. Des valeurs auxquelles les fondateurs de l’entreprise sont très attachés.  

Actuellement, 3 potiers et une apprentie sont embauchés sur le site de Fraize et l’entreprise envisage de monter en puissance à l’avenir : « Pour faire un potier tourneur il faut entre 5 et 7 ans. Cela demande un tour de main et une dextérité particulière. Tous les pots sont tournés à la main et leur qualité d’irrigation (porosité) sont savamment mis au point par l’entreprise. Fabriquer des « Oyas » en grande quantité n’est pas donné à tout le monde. La société a d’ailleurs fait des recherches avec le CNRS et l’institut Sup’Agro de Montpelier, pour mettre au point un procédé de fabrication strict et innovant, ce qui permet d’obtenir des résultats probants et efficaces. » précise Thiébaut Chagué.  

Mais concrètement, comment ça fonctionne une « Oyas » ?

"Arrosons mieux, arrosons moins ! "

Les Oyas permettent de faire entre 50 et 70 % d’économie d’eau par rapport à un arrosage classique. Une fois en terre, on remplit l’Oyas et on « laisse faire la nature ».

Grâce aux propriétés microporeuses des poteries, l’eau se diffuse lentement et les plantes puisent l’eau à leur rythme. Cela évite le stress hydrique, et permet un bon développement racinaire des plantes.

Utiliser des Oyas c’est aussi gagner du temps, car une fois remplie, l’Oyas « diffuse » l’humidité aux plantes lentement, ce qui permet de réduire considérablement la fréquence d’arrosage. 

Simple, écologique et pratique, les Oyas ont de quoi couler des jours heureux !

Acheter des Oyas au magasin de Fraize :  6 Rue de Faulx, 88230 Fraize

Ouverture du Mardi au Jeudi / De 9h à 12h et de 14h à 17h

Acheter des Oyas en ligne : cliquez ici

Plus d’infos sur les Oyas : cliquez là

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom