18mars

Ca tourne dans les Vosges

Retour |

Le Voyageur avec Eric Cantona, Marvin ou la belle éducation d'Anne Fontaine, Nos Patriotes de Gabriel Le Bomin, ou encore la série Aux Animaux la guerre, tous ces films ont la particularité d’avoir posé leurs valises dans les Vosges.

Si on peut parler de mode, il ne s’agit pourtant pas de hasard. En effet, le Département des Vosges soutient la production de courts et longs métrages mais aussi la production documentaire.

Concrètement, le Département s’est associé à une démarche de la Région Grand Est qui a signé une convention avec le Centre National du Cinéma et de l’Image Animée (CNC) et la Direction Régionale des Affaires Culturelles du Grand-Est.

Via ce partenariat et la convention Plato réaffirmant le positionnement des Vosges comme lieu de tournage, l’objectif est de favoriser la création d’œuvres audiovisuelles, de valoriser le patrimoine local, mais aussi de développer l’activité touristique et de générer des retombées économiques locales.

Ainsi en 2020, 76 jours de tournages ont été enregistrés représentant 5400 nuitées. Les retombées économiques pour les Vosges sont de 728.000 euros. De plus 350 comédiens ou figurants vosgiens ont été embauchés sur le tournage de ces films tout comme 20 techniciens.

En plus d’une subvention de 100.000 euros à destination du fonds d'accueil du bureau des tournages du Grand Est, le Département met ses services techniques à la disposition des équipes de tournages à titre gratuit (fermeture de routes, déviations, signalisations, etc).

En 2021, des courts métrages seront tournés dans le Département : « la beauté du geste », « Zone Blanche »…. Silence, moteur, action, ça tourne dans les Vosges !

Reportage diffusé en juillet 2020 :

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom