25janv.

Les Rendez-vous du MUDAAC. Episode 29

| |

Avec la rubrique « Les rendez-vous du MUDAAC », Vosges Mag vous invite à découvrir à distance chaque lundi une des œuvres présentées au musée départemental d’art ancien et contemporain (MUDAAC) à Epinal. Cette semaine, découvrons un élément important des costumes mérovingiens : la plaque-boucle.

La boucle et l’ardillon qui fermaient la ceinture étaient à l’origine fixés à son extrémité. La contre-plaque complétait le dispositif. L’ensemble pouvait être agrémenté, à l’arrière du dos, d’une plaque carrée dont plusieurs exemples sont conservés au Mudaac.

Cette forme de plaque-boucle en bronze, triangulaire et ornée de trois bossettes est notamment connue dans la partie Nord-Est de la France. Pour l’obtenir, l’artisan a d’abord coulé le bronze dans un moule en terre-cuite avant d’élaborer le décor grâce à la technique de la taille en biseau et de fixer les bossettes à l’aide de rivets.

Lorsqu’un seul personnage est représenté sur ce type de plaque, il l’est généralement par son visage (Sens, musée municipal; Saint-Germain-en-Laye, musée d’Archéologie Nationale). La présence d’un homme aux bras levés se réfère le plus souvent à l’image d’un orant ou à celle de Daniel dans la Fosse aux lions. Ici, rien n’est certain tant la figure est décomposée et stylisée. Elle est encadrée de motifs serpentiformes à droite ainsi que d’une croix « de saint André » et d’un second motif animalier à gauche.

Retrouvez les collections du MUDAAC sur son site internet : mudaac.vosges.fr

Copyright :

© MUDAAC Épinal, cliché CD88-JL

Aller plus loin


Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom