19nov.

Les agents techniques des collèges ne connaissent pas la routine

| |

De quoi est fait le quotidien des agents techniques des collèges et comment se sont-ils adaptés aux nouvelles règles sanitaires mises en place ?  Exemple au Collège Jules Ferry d’Épinal.

Chaque jour, ce sont plus de 500 élèves qui fréquentent le Collège Jules Ferry d’Épinal. Et ce n'est pas toujours une mince affaire que de veiller au respect des mesures sanitaires en vigueur.  Au quotidien, les agents techniques des collèges interviennent sur des missions d'accueil, de restauration, d'entretien et de maintenance. Ils jouent un rôle clé dans le bon fonctionnement de l’établissement, tout en créant un cadre de vie agréable pour les personnes qui y travaillent.

Tout commence aux entrées des bâtiments, où l'accueil des élèves et des visiteurs se fait. Sylvie Rogerat peut témoigner, elle accueille les élèves tous les jours : « En plus de mes missions d’accueil et de renseignements, je veille à ce que tous les élèves et les visiteurs portent un masque. Je gère aussi les stocks de gel hydroalcoolique aux points clés, c'est-à-dire les lieux de passages comme le hall, les couloirs, la cantine et les espaces de vie. Près de 5 litres de gel sont consommés par semaine. ».

Ses collègues, qui nettoient les salles classes et le réfectoire, insistent sur les zones dites « de contact », que sont les poignées de portes, les claviers et souris d'ordinateurs, les interrupteurs, les tables et les chaises... Le ménage prend beaucoup plus de temps, mais les agents s'adaptent et suivent le protocole à la lettre.

A la cantine l'histoire se répète, puisque les sols des cuisines et du réfectoire, ainsi que l’ensemble du mobilier sont désinfectés tous les jours. Les tenues des agents (blouses, tabliers, pantalons) sont lavées au minimum à 60 degrés. Les mesures d'hygiène, déjà strictes en temps normal, sont devenues draconiennes. Au niveau du service des repas, ce sont 4 services qui sont désormais organisés et non plus deux. Le but étant de limiter le nombre d’élèves qui se croisent et leur brassage.  Autant dire que les agents des collèges ne connaissent pas la routine et que le travail ne manque pas !

 

Aller plus loin


Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom