08juin

Les bibliothèques et médiathèques en mode « drive »

| |

Pas de doute, il y a bien un avant et un après confinement. Pour de nombreuses structures accueillant du public, le déconfinement rime avant tout avec adaptation. C’est notamment le cas des médiathèques et des bibliothèques du département. 

Celles-ci rouvrent petit à petit leurs portes au public mais les conditions d’accès ont dû être revues.

Plus question de déambuler dans les rayons pour choisir ses ouvrages.  Plus question de feuilleter librement les livres, de s’installer dans les fauteuils pour lire le journal ou échanger longuement sur les dernières nouveautés. Exemple à Rambervillers où le personnel a dû prendre des dispositions pour pouvoir accueillir les abonnés dans les conditions sanitaires inhérentes au contexte. Désormais, l’accueil se fait au rez de chaussée où un circuit d’entrée et de sortie a été mis en place pour éviter aux gens de se croiser. Parois de plexiglass, port du masque et mise à disposition de gel hydroalcoolique complètent le dispositif. Les livres rendus sont immédiatement isolés sur des tables au fond de la pièce, où ils vont rester en quarantaine avant de pouvoir être de nouveau prêter.

Comme le souligne Françoise Jeanvoine, responsable de la médiathèque rambuvetaise, " le personnel a dû s’adapter et complétement revoir sa façon de travailler".

Désormais, les adhérents passent par le site internet pour réserver leurs ouvrages en amont et prendre rendez-vous pour venir les retirer. Dans l'intervalle, les bibliothécaires auront préparé les livres, CD et DVD qui attendront sur une table dédiée avec une étiquette mentionnant le nom de l’emprunteur ainsi que la date et l’heure du retrait. Un dispositif bien huilé qui garantit la sécurité de tous, usagers et personnels. Pour les récalcitrants et pour ceux qui ne disposent pas d’ordinateur ou qui ne sont à l’aise avec l’outil informatique, pas d’inquiétudes les réservations par téléphone sont toujours possibles. Ce mode de fonctionnement  a été adopté  par quasiment toutes les bibliothèques et médiathèques du département pour pouvoir satisfaire au mieux leurs adhérents.

Des conditions d’accès strictes qui de prime abord paraissent contraignantes mais qui sont vite oubliées pour laisser place au plaisir de lire, d’écouter de la musique ou encore de visionner un bon film.

Aller plus loin


Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom