02juin

A quoi peut bien servir un écran à main ?

| |

Le musée départemental d'art ancien et contemporain (MUDAAC) est sur le point de rouvrir ses portes (ouverture prévue le 4 juin). Vosgesmag vous propose de poursuivre la découverte de ses œuvres à distance. Pour ce dixième rendez-vous, découvrons l’étrange objet qu’est l’écran à main qui contrairement à ce que son nom laisse supposer n’est pas l’ancêtre du téléphone portable.
Importé d’Extrême-Orient, cet objet appelé « écran à main » a connu successivement diverses fonctions en Europe. Au XVIe siècle, c’était un accessoire luxueux de la parure des femmes, souvent composé de plumes exotiques et d’un manche taillé dans un matériau précieux.
À partir du XVIIe siècle, hommes et femmes, adultes et enfants le tenaient à hauteur du visage pour se protéger de la chaleur du feu auprès d’une cheminée : il était généralement constitué d’une feuille de carton décorée de gravures et d’un bâton dans lequel la feuille était fixée.
Le XVIIIe siècle est la période la plus faste pour ces « petits écrans », disposés en nombre dans les demeures des classes aisées. Les gravures dont ils s’ornaient se rapportaient à une grande variété de sujets d’étude et de conversation, pour instruire et divertir leurs usagers (le musée de l’Image à Epinal en conserve un sur une pièce de théâtre du temps). Au long du XIXe siècle, les écrans à main se sont raréfiés avec l’évolution des moyens de chauffage : devenus strictement décoratifs, ils formaient une paire, peinte sur tissu ou brodée, disposée près de la cheminée. Aussi a-t-on toutes les raisons de penser qu’un écran servant de pendant à ce beau spécimen a existé autrefois…
Cet objet a été identifié grâce à la collaboration de Nathalie RIZZONI, ingénieur de recherche au CNRS et à l’université Paris-Sorbonne, également rédactrice de la notice. C’est par ce type de collaborations que les progrès de la connaissance et de leur diffusion autour de collections publiques sont en constante progression.

Copyright : Écran à main © MUDAAC - ÉPINAL, cliché Claude Philippot


 Le MUDAAC rouvre ses portes à compter du jeudi 4 juin :
-    Lundi : de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h30.
-    Mardi : Fermé.
-    Mercredi : Ouvert sur réservation pour les groupes.
-    Jeudi : de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h.
-    Vendredi : de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h30.
-    Samedi : de 10h30 à 12h30 et de 14h à 18h.
-    Dimanche : de 14h à 18h.

Les collections sont également accessibles via le site internet : mudaac.vosges.fr

Aller plus loin


Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom