07juil.

Routes : un investissement de plus de 15 millions pour le Département

| |

Malgré la crise sanitaire, le Conseil Départemental des Vosges continue d’investir afin de préserver son réseau routier. Ces travaux permettent également de maintenir l’activité économique des entreprises du BTP de notre département.

En 2020, et depuis le 2 avril, ce sont au moins 15 145 000 euros qui seront investis pour rénover le réseau routier départemental. Des opérations qui consistent à aménager des carrefours giratoires, renforcer les chaussées, réparer des ouvrages d’art, remplacer les couches de roulement en enrobés…

L’un des chantiers spécifiques de l’année 2020 est certainement celui d’Anould (RD 415). Débuté en 2019, ce chantier a permis dans un premier temps de renforcer la sécurité routière au centre du village avec la construction d’un carrefour giratoire pour un montant de 630 000€. Un aménagement financé par le Département, la Communauté d’agglomération de Saint Dié des Vosges, la commune d’Anould et une enseigne commerciale (Super U).

En 2020, les travaux entrepris, sur cette commune, permettent de rénover la chaussée. Ce chantier très spécifique de renouvellement de chaussées amiantées est mené conjointement avec deux autres sections dans le secteur de Gérardmer, pour un montant total de 2 926 000 euros.

Le premier secteur concerne la RD 417 à Xonrupt Longemer sur 4 000 mètres : les travaux qui ont débuté le 8 juin s’achèveront vers le 20 juillet. Le deuxième secteur concerne la RD 423 à Gérardmer sur 2 000 mètres : les travaux ont débuté le 22 juin et sont désormais achevés.

Le troisième secteur concerne la RD 415 au centre d’Anould sur une longueur de 1 300 mètres : les travaux, qui ont lieu de nuit, ont débuté le 30 juin et se termineront le 11 juillet. Pour ce troisième secteur les travaux consistent à éliminer les enrobés existants sur une épaisseur de 17 cm. Ces enrobés contenant de l’amiante doivent être évacués avec des précautions particulières pour l’ensemble du personnel et transportés dans des décharges spécialisées. Des protections seront mises en place afin d’interdire l’accès aux chantier à toutes personnes extérieures à l’entreprise. Ces balisages perturberont légèrement les accès aux propriétés riveraines qui seront à certains moments accessibles uniquement à pied.

Les travaux sont réalisés de nuit afin de ne pas gêner le trafic qui s'élève à 18 000 véh/j. mais également pour sécuriser et faciliter la tâche des intervenants du chantier dans le but de réduire sa durée. Le chantier d’Anould a débuté le 1er juillet à 20 h pour 10 nuits sous route fermée à la circulation et sera rouvert chaque matin à 6 h avec interruption des travaux le week-end.

Aller plus loin


Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom